Depuis un certain temps, la ville fait savoir au reste du monde qu'elle a plus à offrir que les stades de football et la ligne d'horizon en dôme de la Place Rouge. En plus des destinations classiques pour les disciples culturels comme le Musée Pouchkine, la longue liste des musées de classe mondiale s'enrichit presque chaque année de nouvelles sensations.

Moscou a intériorisé la tendance à transformer d'anciens sites industriels en lieux de rencontre de l'art contemporain. Red October, Winzawod, Flakon et Artplay sont toutes de vieilles usines qui ont transformé les artistes et les designers, ainsi que les cafés et les clubs. Il y a aussi un nouveau vent qui souffle dans les rues de Moscou en ce qui concerne les musées : par exemple, il y a le Garage Museum, l'un des musées d'art moderne les plus remarquables, fondé par Dasha Zhukova, l'épouse de Roman Abramovich, qui a déménagé dans un nouveau site du parc Gorky en 2015. Ou encore le tout nouveau Musée de l'impressionnisme russe, qui présente une immense collection d'art russe du XIXe siècle dans une ancienne confiserie.

Ceux qui ne restent que peu de temps à Moscou ne doivent pas manquer une chose : la Place Rouge ! Car ici, entre le Kremlin et le grand magasin GUM, avec la cathédrale du Basilius en vue, se trouve le cœur de Moscou. La place est particulièrement impressionnante dans l'obscurité lorsque le Kremlin et le GUM sont illuminés. Pour ceux qui ont plus de temps, nous recommandons une visite au Kremlin avec une visite du palais et de la place de la cathédrale avec ses églises et ses tours à oignons. Prenez le métro, parce que celui qui rate ça n'était pas à Moscou. Le métro de Moscou jouit à juste titre de la réputation du plus beau métro du monde. C'est un exemple de synthèse de différents types d'art : architecture, sculpture, stuc et mosaïque travaillent ensemble et se complètent harmonieusement. De nombreuses stations sont décorées de panneaux muraux en mosaïque florentine. Cette technique remonte à la Renaissance italienne et a été introduite en Russie, où elle s'est épanouie grâce à la variété des pierres précieuses et semi-précieuses qui font la renommée de la Russie. Il y a un métro toutes les 40 secondes. On ne peut pas aller plus vite ou moins cher dans la ville des embouteillages. Les cartes avec les lignes colorées sont relativement claires. Pour s'orienter sur le ring, il y a un petit conseil : dans le sens des aiguilles d'une montre, une voix masculine explique les gares, dans les trains du sens inverse, une voix féminine. Vous pouvez aussi vous promener le long de la ceinture du boulevard, qui traverse le centre sur 9 km - une large bande de parc avec des arbres, des bancs et des aires de jeux. Une croisière fluviale sur la Moskva est également recommandée - entre mai et septembre, le bateau passe devant les plus beaux sites de la métropole, y compris les tours à oignons et les magnifiques bâtiments. Une promenade le long de l'Arbat, la zone piétonne de Moscou, où l'on peut trouver tout ce que l'on désire, vaut le détour : les marchands de souvenirs ont installé leurs stands et le choix est difficile de trouver la plus belle matrjoschka, les portraitistes attendent les clients, les antiquaires et les cafés vous y attendent pour voir et être vu. Et, bien sûr, il ne faut pas manquer une visite au légendaire GUM - shopping jusqu'à la chute - qui représente la nouvelle Russie, mais dans une architecture séculaire.

Ceux qui en ont assez de l'agitation doivent se rendre au monastère Trinity Sergios, juste à l'extérieur de Moscou, au cœur de l'Eglise orthodoxe russe. Le lieu de pèlerinage se trouve à 70 km de la capitale et est facilement accessible en train depuis la gare de Yaroslavl en 80 minutes.

Mon endroit préféré à Moscou est le O2 Lounge au Ritz Carlton - au 12ème étage de l'hôtel Moscou est à vos pieds. Quand on s'enfonce dans les confortables canapés, les tours du Kremlin et les coupoles dorées des églises semblent être à portée de main. Qu'il s'agisse d'un petit menu de sushis au déjeuner, d'un cappuccino l'après-midi ou d'un coucher de soleil le soir, l'ambiance sur l'immense terrasse est simplement imbattable.


Comment s'y rendre :
Au départ de Zurich sans escale avec Swiss

Comment se déplacer :
Avec le Métro

Combien de temps suis-je supposé y aller :
3 - 4 jours

Meilleur temps de voyage :
toute l'année

A ne pas manquer :
Place Rouge avec Kremlin, GUM et Cathédrale de Basilius

Bien manger :
O2 Lounge Ritz-Carlton

Où loger :
Ararat Park Hyatt

Plus d'info :
www.moskau.ru


Réalisé par Michael Bachmann
D'autres photos de voyage sous www.kissed-by-nature.com