L'amphithéâtre naturel d'un kilomètre de diamètre est le résultat d'une érosion persistante par l'eau et la glace - et un paradis pour les bouquetins, marmottes, cerfs, rapaces et amoureux de la nature. Le paysage impressionnant de la première chaîne jurassienne entre le lac de Neuchâtel et le Val de Travers est immédiatement reconnaissable sur chaque carte.

Exactement 730 mètres de dénivelé sont d'en bas dans la vallée de Noiraigue, et vous vous trouvez sur les niveaux supérieurs dans l'arène des superlatifs. Le sentier longe le bord de ce "stade", sur lequel on se sent plutôt au premier rang. Et au fond du chaudron jaillit une source, la fontaine froide, dont l'eau gèle de quatre degrés toute l'année. Méfiez-vous lorsque vous marchez le long du bord partiellement exposé, et les enfants ainsi que les adultes devraient mieux se coucher sur le ventre lorsqu'ils regardent plus longtemps.

 

La randonnée circulaire commence à la station de Noiraigue, si vous ne prenez pas une voiture privée sur l'une des routes de montagne jusqu'à la crête. A travers la forêt, nous nous rendons à la ferme Les Oeillons, où nous pouvons nous arrêter pour la première fois. Autour du Creux du Van, il y a plus de dix Métairies et restaurants de montagne, que l'on peut trouver sur creuxduvan.com. Par le "Sentier des 14 Contours", les 14 virages en épingle à cheveux, vous transpirez pour atteindre le bord de l'abîme près de Soliat. Trouvez ici un restaurant de montagne bien connu et de qualité. Un sentier longe l'arête pittoresque avant de descendre dans le "Krater" jusqu'à la Ferme Robert, un autre restaurant avec des spécialités neuchâteloises.

Réalisé par Roland Baumgartner
www.bgr.ch

 


Arrivée :
De Neuchâtel en voiture ou en train jusqu'à Noiraigue dans le Val de Travers. Montée et descente dans les bois.

Un autre conseil :
Randonnée dans les gorges de l'Areuse.