L'Islande vaut vraiment le déplacement. C'est une île avec une grande tradition, composée principalement d'une nature écrasante avec des chutes d'eau impressionnantes et de nombreuses surprises thermo-tectoniques. Quand, en été, le soleil ne disparaît que brièvement sous l'horizon, l'Islande n'est pas seulement un endroit bouillonnant pour la terre, mais aussi pour la vie.

Le vol au départ de la Suisse dure environ 4 heures et vous vous trouvez dans un autre monde. La NASA a envoyé ses astronautes en Islande pour préparer leur voyage vers la lune. Qui a vu l'intérieur solitaire du pays, comprend pourquoi. Pour le découvrir, j'ai loué un camping-car près de l'aéroport. Pas aussi bon marché qu'une voiture de location, mais idéal pour voyager en toute sécurité sur les chemins accidentés de la Ringstrasse.

Juin à août sont les meilleurs mois pour se rendre à l'intérieur des terres. Le plus tard sera le mieux, car de nombreux chemins ne sont pas praticables en juin à cause de la fonte des neiges. Mais les excursions comme par exemple à Landmannalaugar en dehors des sentiers touristiques habituels valent toujours la peine ; ici, on ressent encore la solitude et la nature pure. Si vous ne voulez pas être aussi aventureux sur la route et que vous avez peur de conduire un camping-car à quatre roues motrices et de passer à gué dans l'eau jusqu'à la taille, vous aurez certainement une impression durable de cette île unique au milieu de l'Atlantique Nord sur la route périphérique asphaltée en continu, bien que vous deviez la partager avec les autres. Au lieu de dormir dans un camping-car confortable, vous pouvez dormir dans des écoles qui sont transformées en pensionnats simples mais fonctionnels pendant les mois d'été et qui ne sont pas aussi chers que les hôtels habituels. Dans le sud de l'Islande, des cascades impressionnantes comme la Skogafoss, la Svartifoss ou la Seljalandsfoss sont tentantes, l'une plus belle que l'autre. A Vik y Myrdal, il vaut la peine de faire un petit détour par la plage de galets noirs avec les rochers de Reynisdrangar et plus à l'est, vous pourrez même admirer de petits icebergs qui nagent dans le lac Jökulsarlon et attendent d'être photographiés. Si vous aimez observer les animaux, vous devriez sérieusement envisager de cibler les Westfjords éloignés - nulle part ailleurs vous ne pouvez vous approcher autant des macareux qu'ici. Avec un peu de chance, vous découvrirez peut-être des phoques dans les Westfjords ; j'ai même eu un jeune renard arctique devant la caméra. Pour un safari aux baleines, je recommande le centre des baleines dans le nord de Husavik, où vous pouvez observer les baleines naines et les baleines à bosse manger et jouer.

Ne manquez pas une courte traversée en ferry vers les îles Westman au sud de l'Islande. Le petit archipel attire les randonneurs, les poissons y sont particulièrement savoureux et les gens y sont très accueillants.

Ceux qui n'ont que quelques jours à leur disposition ou qui envisagent de faire escale au Canada, par exemple pour faire une escale en Islande, devraient visiter le Cercle d'or, où l'on a déjà une bonne impression de l'Islande. Le geyser Strokkkur tire ici régulièrement. Je suis impressionné par la cloche d'eau remplie de vapeur qui se forme peu avant l'éruption et qui scintille dans les plus beaux tons de bleu. Et non loin de là, le glacier de la rivière Hvita plonge dans les profondeurs à travers deux cascades - la Gullfoss est sans aucun doute l'une des plus belles chutes d'eau de l'Islande. Les arcs-en-ciel brillent sous la bruine et le soleil et rendent la cascade encore plus belle.

Et ceux qui reviennent à l'aéroport après toutes ces impressions ne devraient pas manquer de visiter le Blue Lagoon. Dans l'eau bleue turquoise, il peut être enduré à merveille et les membres fatigués redeviennent vitaux en un instant.


Comment s'y rendre :
Vol sans escale avec Icelandair ou EasyJet

Comment  se déplacer :
p.ex. avec un camping-car de www.mcrent.ch

Combien de temps suis-je supposé y aller :
à partir de 7 jours, mieux 14 jours

Meilleur temps de voyage :
Mai à septembre

A ne pas manquer :
Reykjavik, Geysir Strokkur et Gullfoss, Blue Lagoon, Svartifoss, Landmannalaugar, Jökulsarlon, Latrabjarg (Westfjords), Skogafoss

Bien manger :
Burger à Tanginn, Poisson à Fiskibarinn, Heimaey Westman Island

Plus d'info :
www.visiticeland.de


Réalisé par Michael Bachmann
D'autres photos de voyage sous www.kissed-by-nature.com