L'Ouest canadien est l'une des destinations les plus populaires au monde. Les villes olympiques de Vancouver et de Calgary, les parcs nationaux de Banff et de Jasper et les nombreuses stations de ski charmantes comme Whistler et Lake Louise parlent en faveur d'un voyage au Canada dans les provinces de l'Alberta et de la Colombie-Britannique ; ce sont plutôt les petites merveilles naturelles le long du parcours comme le lac Peyto, une rencontre avec un grizzli ou l'apparition d'orques sur l'île de Vancouver.


Une fois arrivé à l'aéroport international de Calgary, il vaut la peine de passer au moins une nuit en ville. Calgary est une ville multiculturelle, on y parle plus de 120 langues, il y a d'excellents quartiers commerçants comme par exemple sur la 17ème avenue, de bons restaurants et suffisamment de sites touristiques pour passer plusieurs jours dans la ville olympique de 1988 : Visitez le musée Glenbow, où les amateurs d'art et de culture pop en auront pour leur argent, ou la tour de Calgary, d'une hauteur de 191 m, la plus haute plate-forme panoramique de l'Ouest canadien avec plancher de verre. En juillet, le Stampede de Calgary, qui dure dix jours, a lieu chaque année. Le plus grand événement de rodéo au monde attire plus d'un million de visiteurs chaque année. Les cow-boys internationaux s'affrontent dans le rodéo, des courses de chariots couverts ont lieu et avec de nombreux événements musicaux, le Stampede est le point culminant annuel pour la population locale et les touristes.

Après avoir loué un camping-car ou une voiture de location, nous nous dirigeons vers l'ouest. Si l'on quitte la ville en voiture, la nature commence pratiquement au coin de la rue. Après une bonne heure de voiture, on arrive à Banff, où il vaut la peine de passer la nuit. Ma recommandation : le terrain de camping de Two Jack Lakeside, magnifiquement situé. De là, il est également possible de faire une randonnée jusqu'aux Hoodoos. Des panneaux d'information expliquent l'origine des colonnes de terre.

Nous continuons sur la Bow Valley Parkway jusqu'au lac Louise - la visite du légendaire Parkhotel au lac bleu profond du même nom est un must. Si vous voulez échapper à la foule touristique, une randonnée jusqu'au lac d'Agnès en vaut la peine. Dégustez un verre de thé d'eau de glacier au salon de thé avant de revenir.

La promenade des Glaciers est certainement l'un des points saillants de l'Ouest canadien. Bien qu'il ne s'agisse que de 233 kilomètres, il y a un nombre incroyable d'arrêts qui en valent la peine, comme le fabuleux lac turquoise Peyto. Avec un peu de chance, vous pourriez apercevoir des ours noirs ou des grizzlis juste à côté de la route. Aux chutes Athabasca, je recommande de prendre la route 93a, après quelques kilomètres, il y a un stationnement sur le côté gauche avec des aires de pique-nique au lac Leach - un de mes endroits préférés dans l'Ouest canadien.

Si vous vous levez tôt à Jasper et que vous partez pour le lac Maligne, vous verrez peut-être des wapitis, des cerfs, des wapitis ou même des grizzlis. À Jasper, il vaut la peine de faire un détour par les sources thermales Miette et de sauter dans l'eau thermale chaude devant un paysage de montagne à couper le souffle.

En direction de Vancouver, il est conseillé de prendre l'autoroute Sea-to-Sky. Une route panoramique où un prochain arrêt pourrait être à Whistler. Les sentiers pittoresques de randonnée pédestre et de vélo de montagne offrent de nombreuses possibilités de faire de l'exercice.

D'ici, il n'est pas loin le prochain point culminant : Vancouver. Le départ idéal pour explorer la ville olympique de 2010 est un somptueux petit déjeuner à Templeton avant de se diriger vers le sud à la Vancouver Art Gallery. Ensuite, il y a une balade à la fenêtre sur Robson Street et une promenade jusqu'au rivage avec une vue panoramique imprenable sur le Pacifique et les montagnes. Continuez le long de Coal Harbour jusqu'au parc Stanley avec ses puissants arbres et ses mignons ratons laveurs. Dans l'après-midi, je recommande une halte à la plage et aux mâts totémiques ainsi qu'une visite à l'Aquarium de Vancouver.

Le court trajet en traversier jusqu'à l'île de Vancouver est fortement recommandé. Sur la route de Telegraph Cove, tout au nord de l'île longue de 500 km, il vaut la peine de faire un détour par Tofino. À mi-chemin se trouve la cathédrale du parc et ses arbres géants spectaculaires, certains des plus vieux arbres de la Colombie-Britannique, dont des Douglas bleus centenaires d'un diamètre de tronc de plus de 3 mètres. On peut essayer d'embrasser un tel géant....

À Tofino, le parc national Pacific Rim, situé à proximité, attire les visiteurs avec ses plages spectaculaires et ses forêts tropicales vierges qui se trouvent souvent dans le brouillard. Pour ceux qui n'ont pas peur du Pacifique froid, un tour de pagayage debout ou un cours de surf est recommandé.

Arrivé tout au nord de Telegraph Cove, la capitale de la baleine, on se rapproche des baleines lors d'une promenade en bateau. La région est l'un des meilleurs endroits pour repérer les orques. Si vous n'avez pas encore eu de chance avec un ours, vous pouvez réserver une excursion d'une journée complète d'ici aux estuaires environnants, où vous pouvez presque toujours observer les grizzlis.
Une belle fin de voyage pourrait se terminer à Victoria, où vous trouverez des boutiques bohémiennes aux couleurs vives, des bars à café et des restaurants novateurs.


Comment s'y rendre:
Vol direct de Zurich avec www.flyedelweiss.com

Combien de temps suis-je supposé y aller:
3 - 4 semaines

Louer un camping-car:
à l'adresse www.besttimerv.com

Meilleur temps de voyage:
Eté

A ne pas manquer:
Promenade des Glaciers, Grizzly Bears, Orcas, Vancouver

Observer les baleines:
www.stubbs-island.com à Telegraph Cove

 


Plus d'infos:
Alberta - www.travelalberta.com
British Columbia - www.hellobc.de

 


Impressions

Réalisé par Michael Bachmann
Plus de photos de voyage sur www.kissed-by-nature.com