L'Est du Canada compte un mélange de villages de pêcheurs pittoresques en Nouvelle-Écosse, des kilomètres de plages de sable rouge à l'Île-du-Prince-Édouard et de grandes villes comme Halifax, Québec et Montréal, qui ont aussi leur charme et leur côté historique. Sur le ruisseau St-Lorenz et en Gaspésie, vous trouverez le calme et la nature pure en équilibre.

Les nouveaux visiteurs au Canada choisissent souvent l'Ouest d'abord. Mais aussi à l'est il y a l'immensité infinie, des paysages à couper le souffle et un monde animal varié et le vol est seulement 3 - 4 heures plus court. Ceux qui atterrissent à Montréal devraient visiter la vieille ville et le parc du Mont-Royal avec la meilleure vue sur la ville au début ou à la fin de l'aller-retour. La ville de Québec n'est qu'à 3 heures de route. La partie la plus basse et la plus orientale de la vieille ville est la Basse-Ville avec la place Royale, déclarée lieu de naissance des Américains français. Le quartier de la vieille ville de Petit-Champlain, le plus ancien quartier d'affaires préservé d'Amérique du Nord, vaut définitivement le détour. Voici de bons restaurants, bistrots et galeries d'art. Au-dessus de la Basse-Ville, entourée de l'ancienne muraille, s'élève la Haute-Ville, qui comprend l'hôtel de ville, le Séminaire de Québec avec le Quartier Latin, le couvent des Ursulines et le Château Frontenac. Tout au sud se trouve la citadelle. Après deux villes, il est temps de plonger dans la nature. C'est pratiquement à votre porte à Québec. Il y a beaucoup à découvrir sur la rivière St-Lorenz et dans les provinces de l'Atlantique. En route vers Halifax, vous devez vous arrêter à la baie de Fundy. La façon la plus directe de s'y rendre est de passer par l'État américain du Maine, où il vaut la peine de faire un détour par le parc national Acadia. Dans la baie de Fundy, vous pouvez observer les plus grandes différences de marée du monde, allant jusqu'à 21 mètres.

Dans la province de la Nouvelle-Écosse, un village de pêcheurs idyllique se succède et pour ceux qui manquent la grande ville, il est recommandé de se promener sur le Halifax Waterfornt Boardwalk, l'un des plus grands boulevards au monde. Sur la promenade de trois kilomètres de long, il y a de nombreux petits magasins et boutiques - parfaits pour une longue journée de shopping. Du Musée maritime de l'Atlantique à Alexander Keith's Bewery, certaines des meilleures expériences culturelles et culinaires d'Halifax vous attendent. Avant d'aller en Gaspésie, je recommande un court voyage à l'Île-du-Prince-Édouard. Sur la magnifique côte nord de la province se trouve le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard avec ses plages de sable blanc et rouge pittoresques.

Il n'y a rien de mieux que de se rafraîchir après une longue journée de randonnée ou de vélo avec un saut dans l'eau. À l'extrémité de la péninsule, la péninsule gaspésienne, qui s'élève dans le courant de St-Lorenz, est entourée de plusieurs particularités : À commencer par le parc national Forillon, où vous pouvez rencontrer des orignaux, des cerfs et des ours noirs sur la côte accidentée. Puis une photo avec le fameux rocher à trou ainsi qu'une balade dans le village tranquille de Percé ne doivent pas manquer. Mais surtout, j'ai été fasciné par les habitants à plumes de l'île Bonaventure, que l'on peut atteindre par une courte promenade en bateau. Sur une superficie d'environ 4 km², environ 293 espèces d'oiseaux ont été observées jusqu'à présent, qu'elles y vivent, s'y installent ou "ne font que passer". Mais le point culminant est une courte marche au nord de l'île. Même de loin, vous pouvez entendre le bruit de fond et une forte odeur s'élève dans votre nez. Plus de 50 000 fous de Bassan vivent et nichent ici, apprenant à leur progéniture comment plonger pour obtenir les meilleurs poissons. On se rapproche exceptionnellement du Meeresvögeln jaune-blanc à cette occasion.

Une fois que vous aurez contourné la péninsule, un autre point culminant vous attend à la fin du voyage. Un ferry change de rive pour rejoindre Tadoussac, l'un des meilleurs sites d'observation des baleines au monde. Dans l'estuaire du Saguenay, une population d'environ 500 bélugas est indigène. En été, on peut observer le rorqual à bosse, le rorqual commun et le rorqual bleu. Sur la côte de l'endroit, vous trouverez différents points de vue pour l'observation des baleines. Une promenade en bateau jusqu'aux mammifères marins complète le voyage.


C'est comme ça qu'on y arrive:
Sans escale avec Swiss ou Air Transat à Montréal

C'est comme ça qu'on se déplace:
avec camping-car sur www.cu-camper.com ou voiture de location

Combien de temps suis-je supposé y aller:
3 semaines

Meilleur temps de voyage:
Juin à septembre

Faits saillants:
Québec, baie de Fundy, Gaspésie, Tadoussac

Mangez délicieux:
Chez Rioux & Pettigrew dans le Vieux Québec


Impressions

Réalisé par Michael Bachmann
Plus de photos de voyage sur www.kissed-by-nature.com