En vélo à travers Mostindien
La Thurgovie est un véritable paradis pour les cyclistes. Cet aller-retour à travers Mostindien est facile à parcourir et amène une petite touche d'aventure. Au départ de la gare de Weinfelden, vous ne soupçonnez rien. Peu avant les rives de la Thur, il y a une route de gravier en face de vous - l'aventure peut maintenant commencer.

La surface est plane et convient donc aussi aux vélos de course. Après quelques kilomètres, vous quittez la Thur et vous avez de nouveau de l'asphalte sous vos vélos près de Sulgen.

Mais pas pour longtemps : en cours de route, il y a toujours des tronçons bien entretenus avec du gravier. On pourrait presque s'imaginer sur la Strade Bianche de Toscane, le rêve de tous les cyclistes. Mais tout cela se trouve avec peu de circulation dans le paysage enchanteur de la Thurgovie, où vous passez devant des villages invitants comme Bürglen, Erlen, Altnau et Mauren et où vous passez devant des fermes et des vergers - la région est célèbre pour ses pommes, d'où le nom du circuit.

Le nom "Mostindien" pour Thurgovie vient du journal humoristique "Der Postheiri" (comparable au "Nebelspalter"), qui a créé ce nom en 1853, ainsi que "Mostschweiz" et "Mostindisches Meer" pour le lac de Constance. L'agriculture et surtout l'arboriculture fruitière ont une longue tradition en Thurgovie, une pomme sur trois appréciée en Suisse vient d'ici. A Altnau, il y a trois sentiers thématiques autour du village rural et ils transmettent beaucoup d'informations intéressantes sur les fruits roux.

Réalisé par Roland Baumgartner
www.bgr.ch

 


Arrivée :
Weinfelden se trouve sur la Thur, près de l'autoroute vers Constance et sur la ligne ferroviaire Zurich-Romanshorn.

Un autre conseil :
Paysage de l'étang de Bommer, autrefois endigué pour les moulins, une réserve naturelle, mais aussi avec des possibilités de baignade.